icon-fichetechnique

ANNÉE : 2023

RÉALISÉ PAR : Hélène Desplanques

DIFFUSION :  Jeudi 8 février sur France 3 Grand Est, France 3 Nouvelle-Aquitaine, France 3 Paris Île-de-France

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est ICON-resume%CC%81.png.

Souvenez-vous… Il y a 5 ans, pendant la crise des Gilets Jaunes, Emmanuel Macron lançait l’ouverture du Grand Débat National, et enjoignait les maires à ouvrir, dans chaque mairie, un cahier de Doléances. Un exercice de démocratie directe qui n’avait pas été pratiqué depuis 1789. 

Un succès !
19 899 cahiers, plus de 200 000 contributions rédigées à la main.
Un trésor National mais aussi une promesse démocratique non tenue.
Ces textes éminemment politiques n’ont jamais été publiés par les gouvernements successifs. 

La réalisatrice, Hélène Desplanques, a enquêté pendant plus de deux ans dans les archives départementales pour consulter ces textes, retrouver leurs auteurs, et redonner une existence publique aux Doléances.
Sur sa route, elle a croisé Fabrice Dalongeville, maire rural d’Auger-St-Vincent, dans l’Oise. 

Il avait lui-même ouvert un cahier dans sa commune. Il sait l’importance de ces textes, de cette expression politique rare, de ce corpus républicain au volume inédit, de ce sondage unique des aspirations des Françaises et Français.
Lassés d’attendre une publication qui ne vient pas, Fabrice Dalongeville et Hélène Desplanques prennent la route. Ils partent à la rencontre d’auteurs de Doléances et de collectifs de citoyens qui se battent pour que ces textes soient enfin reconnus. Cela les mènera en Creuse, en Meuse, en Gironde, et même jusqu’à l’Assemblée Nationale…. Avec un espoir tenace, faire publier les Doléances, enfin ! 

Un documentaire, sur la route et sous les ors de la République, qui œuvre au lancement d’un débat citoyen ! Un film pour rendre la parole à celles et ceux qui l’avaient prises en janvier 2019. 

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est ICON-photo.png.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.